Test de la console android JXD S5110b

Test de la console android JXD S5110b
Share

Après quelques temps d’utilisation, je vous livre mes impressions concernant la console portable  S5110b de la marque JXD. Il s’agit de l’évolution, comme son nom l’indique de la S5110 un appareil qui a connu un franc succès dans le monde des consoles portables sous android.

À la sortie du carton…

Je me retrouve devant une mauvaise copie de la Ps Vita autant dire que je suis un peu déçu, je trouve que cette console fait un peu cheap… Je m’attendait à mieux, quitte à copier autant que la console soit jolie. Ceux qui m’ont souvent lu ici savent que je suis toujours réticent concernant les clones de consoles existantes, face à ce modèle je me rappelle pourquoi. Ça reste subjectif beaucoup d’entre vous n’ont que faire de cela. Pourtant les plastiques n’ont pas l’air de si mauvaise qualité, elle ne ne donne pas non plus l’impression d’être vide, mais je ne sais pas le contour d’écran… Les biseaux sur le bords… même ma Yinlips G16 ne m’avais pas donnée cette impression (complètement subjective je l’admet).

 

Hardware

Les contrôles

La croix directionnelle et les deux sticks analogiques sont identiques à ceux de la PSP première du nom. Dommage qu’ils n’aient pas aussi copié ce qu’il y a de bon sur la vita ou même conservé les bonnes idées de leur console précédente: la S7300 (qui est munies d’une croix d’un même tenant et d’analogiques concaves). Les quatre boutons d’actions n’ont rien de particulier, triangle, carré, croix et rond, ils sont assez agréables à utiliser. En dessous des sticks, un bouton start et select bien placé. Sur la tranche supérieur de la console, le bouton power et deux boutons de réglage de volume.

Les gâchettes R et L  ne me plaisent pas beaucoup, très durs, une course inexistante. On a l’impression qu’elles sont simplement posées sur les microswitchs, bof bof… Pas de R2 et L2 d’ailleurs pour ceux qui se poseraient la question.

Concernant les sticks, ça marche bien, nous avons de nouveau deux sticks analogiques indépendants (même si c’est pas toujours exploité par les émulateurs), ouf!  Un petit point noir, JXD a résolu le problème présent sur la S7300 (je me cite « sur certains jeux lorsqu’on le bloque dans l’une des extrémités, celui-ci répète l’action ») et bien c’est maintenant l’inverse qui ce produit on laisse le stick droit sur le coté pour faire demi-tour sur un FPS par exemple, ça bloque à mi-chemin et on doit s’y reprendre pour finir le mouvement. Pénible, mais j’admets qu’une fois que que l’on le sait ça ne pose pas trop de problèmes, des pistes sont déjà évoquées pour résoudre le défaut.

Connectiques

La console est dotée d’une sortie mini HDMI, un port micro usb otg, de deux sorties audio,  un lecteur de carte microSD. La S5110b est aussi munie bien sûr d’un récepteur wifi 802.11 b/g/n. Toujours pas de Bluetooth, c’est fort dommage.

Écran

L’appareil est équipé d’un écran capacitif 5″ qui répond très bien, je suis assez satisfait de ce coté là.  Les couleur sont bonnes la résolution de 800*480 suffisante.

Mais encore?…

La JXD S5110b est construite autour d’un processeur Amlogic MX-S Dual core cadencé à 1.5GHz (cortex A9) et couplé à un GPU mali400 mp2. Elle est équipée de 1GB  DDR3 de mémoire vive et 8gb de mémoire interne. Nous avons bien sûr le droit à une caméra de piètre qualité et d’un G-sensor qui n’est peut-être pas utile de mentionner. Sur le papier c’est intéressant mais pour avoir déjà essayé des appareils avec des caractéristiques similaires je sais d’expérience que ça ne suffit pas toujours…

En ce qui concerne la batterie nous passons de 4000mAh sur la S7300 à 2000mah maintenant. Certes la taille de l’écran explique que le choix se soit porté sur une capacité moindre mais ça reste assez faible, comptez 3h d’autonomie au grand maximum sur une utilisation polyvalente. Je terminerai en évoquant les speakers qui font le boulot, sans plus, je n’ai pas vu de réelle amélioration de ce coté depuis le début des consoles android.

 

Software

Système d’exploitation

La console utilise android 4.1. Malheureusement j’aimerai recevoir une console « nue » et je me retrouve avec un « game center » et de nombreuses autres applications inutiles… Un bon gros ménage s’impose. Comme souvent sur les produits JXD l’appareil arrive rooté! Notons aussi que le firmware est toujours mis à disposition par la marque, je ne peu que saluer.

Performances

Avec un score obtenue de 6790 sur antutu benshmark, la console ne se débrouille pas trop mal. Ça reste en deçà de ce que pouvais proposer la JXD S7300 ou même l’archos gamepad. C’est suffisant pour obtenir des performances décentes mais je ne peu que déplorer le fait qu’une nouvelle console ne fasse pas mieux que les précédentes.

Le jeu

Testons les quelques jeux android pré-installés. Nous avons le droit à des classiques comme fruit ninja, mais aussi samourai II, counter stike portables, raging thunder 2, temple run etc… Que dire mis à part que ça marche bien! Encore heureux rétorquez vous, mais croyez moi on se demande parfois si ils essaient seulement ce qu’ils installent sur leur propres consoles chez JXD. Ces jeux exploitent bien les contrôles à disposition malgré le petit soucis de stick droit que j’évoquai plus haut.

Concernant les autres jeux android… Nous avons encore une fois une bonne partis des gros jeux android 3d qui sont incompatibles, je ne vais pas m’étendre sur le sujet tant j’ai le sentiment de me répéter à chaque test, mais en gros il va souvent falloir bidouiller pour que ces derniers puissent être utilisables, pas à chaque fois bien sur! Nombres d’entre eux passent sans problème. Mais c’est toujours celui auquel on voudrait jouer qui pose problème, c’est bien connu. On est loin de la réputation des systèmes android censés être plus simple à maitriser que les consoles sous linux.

Niveau émulation, ça marche pas mal, par contre les chiffres du benshmark ne mentent pas on est légèrement en dessous de ce que pouvait proposer la JXD S7300. En toute logique c’est surtout sur les émulateurs N64 ou PSX que ça ce ressent. Dans tous les cas privilégiez l’installation de nouveaux émulateurs plutôt que ceux déjà présents dans la console afin de tirer le meilleur de la JXD S5110b.

Notons la présence d’un soft de mapping pour jouer aux jeux android avec des boutons physiques, vous pourrez lui aussi le remplacer par un autre de votre choix, mais je doit admettre qu’il fonctionne plutôt bien, il fait le boulot et est facilement accessible dans la barre des taches situé en bas de l’écran.

 

Conclusion

La jxd s5110b n’est clairement pas l’aboutissement d’années de travail… C’est peu de le dire, je la trouve même en deçà, vous l’aurez compris de ce que pouvais proposer JXD avec sa S7300, plus cheap, moins puissante, moins originale, des contrôles à mon sens moins agréables. L’entreprise s’est contenté de proposer un produit quelconque qui satisfera les personnes ne possédant pas à l’heure actuelle de console android et qui préfèrent investir dans une console dotée d’un écran 5″.

Passée la comparaison avec la JXD S7300 elle ne s’en sort pas mal tout de même. Le système est stable et les performances décentes on reste au dessus des autres portables sous android en 5″ pour un prix attractif.

Vous la trouverez sur GeekGoo

Qui ont fourni le matériel nécessaire à la rédaction de ce test

Leave a Reply

green red blue grey