Test du rikomagic MK802 III

Test du rikomagic MK802 III
Share

Lors du dernier test réalisé pour le site, je vous parlais du MK802 II, aujourd’hui il est temps pour nous de voir ce qu’à dans le ventre le modèle suivant. Voici le test de la clef android MK802 III!

Caractéristiques

  • Processeur: Dual Core Rockchip RK3066, Cortex A9, 1.6GHz 
  • Carte Graphique: Quad-Core 2D/3D/OpenGL ES2.0(AMD Z430)/OpenVG1.1
  • OS: Android 4.1 Jelly Bean
  • Mémoire: 1Go DDR3
  • Stockage: 8 Go
  • WiFi: WiFi 802.11 b/g/n
  • Connectivité: lecteur de micro SD, 1x USB/HOST, 1x USB/DC, HDMI
  • Video: AVI, RMVB, MKV& FLV Video Format, Support 1080P HD Playback
  • Audio: MP3/WMA/WAV/APE/AAC/FLAC/OGG
  • Taille: 90 * 40 *13 mm
  • ROM: Version original

Partie matérielle 

Premières impressions

Commençons, par l’emballage du produit, il s’agit d’une boite similaire à celle du modèle précédent. Épaisse, costaud, cette protection est plutôt soignée, cela inspire confiance. Le MK802 III est bloqué par une petite mousse découpé juste à sa taille. Sous celle-ci se trouvent les quelques câbles et les documents d’utilisation dans un compartiment prévu à cet effet.

La MK802 III à un design sensiblement différent, plastique brillant, quelques logos et écritures, elle se démarque surtout par ses bords arrondies et une épaisseur plus petite que le MK802 II. Vraiment mieux finie et plus jolie à mon sens, ce nouveau format à quand même quelques défauts que nous évoquerons dans le paragraphe suivant.

Connectiques et périphériques 

Le dongle TV est doté bien sur d’une sortie HDMI. Nous avons ici un lecteur de carte microSD, un port USB host et un port micro USB dédié à l’alimentation en électricité du petit appareil.

Et c’est exactement ça le défaut dont je parlais plus haut, en changeant le format de l’appareil, je pense qu’ils se sont imposés quelques contraintes en terme de place, nous perdons en route un port miniUSB OTG. Ce dernier était assez utile pour éviter d’utiliser un HUB usb, maintenant indispensable pour connecter en même temps clavier et souris, ou encore mini clavier/télécommande et espace de stockage USB supplémentaire.

En terme de périphériques, j’utilise cette fois un clavier traditionnel avec une souris. Le clavier écrit en qwerty par défaut. Il existe quelques manipulations très simple pour le passer en azerty. Les manettes sont bien sur reconnues et utilisables.

Le matériel en général

Doté d’un processeur RockChip RK3066 dual core, cadencé à 1.6ghz et couplé au gpu mali 400 quadcore, l’appareil est censé proposer des performances très correctes en ce qui concerne les jeux, nous verrons plus loin si tel est le cas.

Ce produit est aussi doté de 1gb de RAM ddr3 et de 8go de mémoire interne. Toujours agréable de voir un peu plus d’espace de stockage que les 4gb habituels.

Munis d’un récepteur wifi, le modèle que j’essaie n’est pas contre pas équipé du Bluetooth en interne.

Comme sur la plupart de ces appareils, je regrette toujours l’absence d’un bouton power. Je regrette aussi, mais il s’agit encore une fois d’un constat général sur ce type de produit d’être obligé de connecter une alimentation externe, un peu disgracieux lorsqu’il est branché sur un téléviseur, je n’ai malheureusement pas grand chose à proposer pour palier à ce problème. Sur ce modèle on le branche par l’arrière, c’est déjà une meilleures chose esthétiquement parlant.

Partie logicielle

Système d’exploitation

Rooté par défaut, comme sur le MK802 II il vous suffira d’installer SuperSu pour profiter complètement de l’android 4.1 qui équipe l’appareil. Le firmware installé est assez « propre » peu d’applications inutiles, un google play complet (certains jeux nécessiteront la modification du build.prop toutefois). Rikomagik à suffisamment bien fait le travail pour qu’il soit vraiment utilisable dés réception sans s’embêter à tout nettoyer.

Notons aussi que le temps de boot est assez rapide, le bootscreen quand à lui est particulièrement laid…

Notons qu’un OS alternatif, plus précisément la distibution linux « ubuntu » est en cour de développement sur les appareils dotés de ce processeur. Un bon point pour les amoureux du libre et autres bidouilleurs.

Performances 

Et bien, là il y a enfin une évolution, clairement le processeur embarqué fait son boulot. Certes on trouve mieux à l’heure actuelle, mais je vous invite à comparer avec les benchmarks du MK802 II, il n’y a pas photo.

Bizarrement pourtant, les chiffres sont en deçà d’une ArchosGamepad qui a pourtant un configuration très proche.

Navigation internet et multimédia

Malgré un récepteur wifi qui reste, comme les autres appareils de ce type, peu performant, aucun soucis durant la navigation internet. On est sur des temps de chargements proches de mon PC. Un autre bon point donc pour cet appareil qui ne fait pas plus que les modèles précédent, mais qui fait mieux en tout cas.

En ce qui concerne le multimédia, quel appareil de nos jours à des difficultés sur ce plan? Aucun je sais, mais il convient de noter que les lecteurs par défaut sont d’assez bonne facture. Pas forcement nécessaire de les changer, sauf si vous avez vos petites habitudes…

Le jeu

Alors vraiment super pour l’émulation, les reproches que je faisait au MK802 II à ce niveau n’ont plus lieu d’être ici. Après quelques réglages un tekken 3 tourne presque à la perfection sut Fpse, même chose pour goldneyes ou starwars racer sur n64oid qui ont des performances très décentes. Bien entendu aucun problème pour l’émulation de consoles de générations précédentes.

En ce qui concerne les jeux android, le MK802 III trouvera ses limites sur des jeux 3D récent particulièrement gourmands. Mais un Dungeon Hunter et autres jeux 3D de cette « génération » ne posent aucun problèmes. J’ai tout de même eu des soucis de jeux qui ne se lançaient pas correctement, ShadowGun la souris n’était pas reconnus, Earth and legend l’écran restait tourné… Souvenez vous donc qu’il faudra peut-être mettre les mains dans le cambouis parfois.

Conclusion

Franchement assez emballé par ce nouveau produit, je n’ai pas constater de points qui font vraiment « tache » ou qui me surprennent. Certes comme je l’ai indiqué les jeux android les plus récents seront quelques peu récalcitrants mais on reste tout de même avec des performances tout à fait honorables, nottament en ce qui concerne l’émulation.

Durant toute la durée de ce test je n’ai pas eu d’arrêts d’applications ou autre reboot intempestif ce qui montre une certaine stabilité du firmware.

Ce qu’il faut donc vous poser comme question, c’est ce que vous souhaitez en faire? Si  vous avez besoin du Bluetooth il faudra vous tourner vers le MK802 IIIs qui est le même appareil équipé de cette fonction, ou un autre dongleTV équivalent, souvent légèrement plus couteux. Si le jeu ne vous intéresse pas, gardez votre argent et tournez vous vers le MK802 II qui reste un appareil au bon rapport qualité/prix.

En utilisation polyvalente par contre cet appareil est très bien: jeux, multimédia, internet. Si c’est votre cas, alors effectivement le MK802 III est un candidat de choix.

Vous le trouverez sur minidroid
Que je remercie pour le prêt du matériel
En suivant ce lien vous aurez 5€ de réduction sur le produit

Leave a Reply

green red blue grey