Test de la Yinlips G16

Test de la Yinlips G16
Share
Voilà une semaine que j’ai reçu la Yinlips G16, après l’avoir pas mal essayé, je vous propose un petit test de la console, mes impressions, et une petite vidéo.

 Prenons les choses dans l’ordre, et voyons, pour rappel des précédents messages publiés, ce qu’annonce le constructeur en terme de caractéristiques techniques.

Caractéristiques fournies par le constructeur

  • BOXCHIP A10 1.2G , Android2.3 OS; RAM:512M
  • 4.3″ HD TFT double touch screen
  • Internal Capacity: 4GB
  • Support 8bit NES / FC, GB, GBC; 16bit SMC, SMD, SFC / SNES; 32bit GBA, MAME; 64bit N64 and SONY PS games
  • Support 3D PSX (480X272); HD 3D (800×480) Android APK 3D games; Flash11games; Flash online games; support full screen touch games, direction and gravity sensor games, multi-player fight games
  • Dual camera for DC&DV function
  • Support gravity sensor direction
  • Full format audio decoding; multitask play; listen to music while reading e-book and playing games; multi-channel outputs
  • Support 1080P(1920x1080pixel)decoding;support RM/RMVB, PPTV, online TV and online movie
  • Support flash player11 flash online
  • Wi-Fi;quickly open any website, watch news, handle business, read and download online; support website flash display
  • Support E-mail, Office, Word, Excel; support multi-input and handwritten input methods; support QQ chat and video chat
  • Audio and video output (HDMI) HDMI 720P – 1080P HD output
  • E-book: Support TXT, Adobe, i-Reader and PDF
  • Clock, calendar
  • Picture browsing, 3D images switch
  • Directly support date sharing: HD movies in hard-disk, digital camera, mobile phones, Udisk, card reader. OTG function: Can link with printer
Hardware

Aspect général

Les premières impressions à réception de la console sont bonnes, le plastique de la coque ne fait pas trop « cheap » et en noire je la trouve très réussie. La console a l’air costaud, elle est suffisamment lourde et donne l’impression d’être compacte, ce qui renforce ce sentiment. Le design choisi me convient parfaitement, c’est le design type des consolee yinlips qui ne sont pas des clones de psp, quelques courbes, des angles arrondis, des gâchettes bien placées, sympa donc. Je reviendrais sur les boutons plus tard, mais on peut noter que la seule chose qui permettrait de douter de la qualité du produit à première abord, est le bruit que font les gâchettes lorsque l’on secoue la console. 
 Contrôles
La transition est toute faite donc! Parlons des boutons. Visuellement c’est pas exceptionnel et sont plus élevés, plus haut, que ce que j’ai l’habitude de voir, mais ce qu’on leur demande plutôt c’est d’être pratique, et là dessus les contrôles s’en sortent mieux que ce que je pensais.
La croix directionnelle, comme sur la psp est constituée de 4 boutons distincts, d-pad souvent décrié par les retrogamers. Ici ça ne gène pas vraiment, la croix est vraiment souple, rentrer des combos sur les jeux de bastons notamment se fait facilement. Rien à signaler à propos des boutons actions, X, B, A, OK mis à part  un petit défaut software dont je parlerais plus bas. Concernant les gâchettes, je le disais aussi elle sont bien placées, mais un peu dure à mon goût car surement constituées de bête microswitch, ça ne gêne en rien leur utilisation.
Dernier point pour ce paragraphe, le stick analogique, similaire ou presque à celui de la psp, je n’aimais pas celui de cette dernière, alors forcement une copie de quelque chose de pas terrible ne peut pas être bon, je ne crois pas que je l’utiliserais vraiment. A noter qu’il est mappé sur le D-pad, comme sur toutes les consoles android à ma connaissance, ce qui exclu une utilisation complémentaire de ces deux contrôleurs.
Contrairement à la G18, il n’y a pas de problème de combos de touches, on peu presser autant de boutons que l’on veut à la fois.
 Écran
L’écran 4.3 est de qualité moyenne, les contrastes ne sont pas assez élevés, et la luminosité doit être au maximum pour un affichage correct. Pas étonnant pour une console de ce prix, mais ça ce doit d’être souligné. Le tactile pour un écran résistif fonctionne bien, vous le verrez sur la vidéo, ça n’a rien à voir avec  le tactile de la G18 qui parait particulièrement mauvais sur les vidéos que j’ai pu voir.
La résolution est de 480×272.
Les connectiques
 
Rien de transcendant, nous avons sur le dessus de la console un port hdmi, sur le dessous un lecteur uSD, deux prises casque,  un port secteur, un port mini USB.
A noter que l’on peu recharger la console avec le port mini USB.
Le matériel en général
Mémoire interne de 4gb, Ram de 512 Mo et CPU cadencé à 1.2ghz, la yinlips G16 à un potentiel de performance intéressant. Seul défaut majeur, commun à toutes les consoles android, la durée de vie de la batterie, je n’ai pas calculé, mais j’ai l’impression de passer mon temps à la recharger.
Software
 L’os
La yinlips G16 utilise android 2.3.4, la version du noyau est le 2.6.36, le numéro du modèle crane_e002. Le constructeur annonce une mise à jour possible vers ICS.
La console est d’ors et déjà rooté, en passant je pense qu’il vaut mieux éviter d’essayer de rooter de nouveau sous risque d’avoir de sérieux problèmes.
Jeux/émulateurs
 
Assez puissante grâce à son processeur annoncé cadencé à 1.2ghz, la G16 n’a pas de mal à faire tourner de nombreux jeux N64, PSX et consoles plus anciennes bien sur. Elle trouve ses limites sur des jeux tels que Goldeneye sur N64, qui bien que lent à certains moments reste tout à fait jouable. Le défaut de la partie émulation concerne les boutons d’actions, qui ne marchent qu’en passant par un explorateur de fichiers spécifique fournis avec la console. Vous devrez donc passer par cette application pour lancer vos jeux. Embêtant surtout si on souhaite ajouter de nouveaux émulateurs, je pense que ce sera résolu assez facilement à l’avenir, pas d’inquiétude à avoir.
Pour rappel les consoles émulées par défaut (en commençant par la meilleure ;) ) sont la megadrive, gameboy, snes, nes, ps1, N64, mame et GBA.
Au niveau des jeux, je n’ai rien remarqué de particulier, évidement l’écran résistif, rend impossible l’utilisation des jeux exigeant le multi-touch.
 
Application, multimédia, internet
La force d’android c’est son choix en terme d’application. Difficile donc de porter un jugement qui risquerait d’être obsolète dés lors que l’on installera une nouvelle application ou version. Toutefois je dirais que, comme vous le verrez dans la vidéo, internet est très rapide avec le navigateur par défaut.
Le visionnage de film ne pose pas de problème, même en streaming.
J’ajoute qu’on peut débrider le market en faisant la même manipulation que sur n’importe quel appareil android que je décris ici, pas de problème non plus de ce coté.
Conclusion
Pour conclure, plutôt content de cette console, une mise à jour serait la bienvenue afin de la rendre réellement personnalisable, mais en l’état c’est déjà un bon investissement. Satisfait aussi de voir que l’émulation PSX et N64 est aussi bonne. J’ajoute par contre que je la pensais plus petite, quand on passe d’une dingoo à une console qui fait le double en terme de taille c’est assez déroutant, déroutant aussi, dans le mauvais sens du terme, la durée de vie de la batterie.
Vous l’aurez constaté mes impressions restent très positives, pour le prix de 90$, difficile de trouver mieux.
Pour ma part je l’ai acheté sur willgoo, en précommande, je doit dire qu’il sont très professionnels et ont répondu à chacun de mes messages très rapidement.

Leave a Reply

green red blue grey